Printemps d'été...

La fête de l'Assomption vient ensoleiller le mois d'août comme une fleur de fin d'été. Mais loin d'être la fin, c'est plutôt le commencement, le commencement de ma  dévotion à la Vierge.

Vénérer Marie, ce n'est pas simplement lui adresser de temps à autres un appel de détresse ou encore marmonner des dizaines de chapelet par bonne habitude, mais c'est lui donner dans ma vie la place d'une mère remplie de bonté, de sollicitude et d'amour envers ses enfants.

L'Assomption peut être l'occasion de "dépoussiérer" ma vision de la Vierge.

Pour nous sauver le Christ est venu à nous par l'intermédiaire d'une femme: Marie. Dieu aurait pu imaginer d'autres moyens de nous envoyer un sauveur mais Il a voulu donner à Jésus un véritable visage humain en Le rattachant à une famille par les liens du sang. Comme chacun de nous, Jésus a eu sa mère qu'Il aimait et sur la croix, devant sa mort, Il nous a laissé en héritage ce qu'Il avait de plus précieux au monde: cette mère.

Depuis ce jour, tout est changé pour moi: Marie est sa mère à Lui, Jésus, mais elle est aussi ma mère, à moi!

Nous sommes donc frères!

Si Dieu pour venir à moi a cru sage de passer par Marie, n'est-ce pas normal de passer par le même chemin pour aller à Lui !

15 août: fin d'été ou nouveau printemps marial ?