Statistiques
"Les statistiques ne disent évidemment rien:
mais elles décident de tout." 
  Luc Mercier

C'est fou comme on peut être fou dans notre monde fou!

Aujourd'hui un travailleur est mort accidentellement à l'usine. Comme toujours la télé s'est empressée de nous rapporter la nouvelle avec pathos et moult détails. Je ne comprends cependant pas pourquoi ils ne nous ont pas présenté la tragédie "en direct"; probablement parce qu'il manquait d'informateurs disponibles. De toute façon l'annonce s'est faite selon les règles de l'art et le reportage se terminait par cette phrase d'une stupidité consommée: "C'est le premier cas d'accident de travail à survenir dans la région cette année: désormais ce travailleur fera parti des statistiques...!!!" Voilà une belle consolation pour ses proches et une marque de sympathie des plus réconfortantes! Peut-on être plus bête?

         Les statistiques, les sondages d'opinions, les données de la mode, les livres de records, les palmarès, voilà de nouvelles bibles pour une foule de gens qui se dispensent de penser par eux-mêmes pour adopter les idées des autres et suivre le courant. Pourtant, à regarder les inondations du début du printemps, on devrait savoir où conduit le fameux courant...

         Je ne sais plus quel homme célèbre a dit que "les idées mènent le monde", mais encore faut-il en avoir et ne pas se contenter de rebâcher ce que les "statistiques" nous rapportent. On en est rendu à se sentir anormal si on pense par soi-même et on se sent menacé d'index, d'inquisition, voire d'exclusion. On viendra ensuite nous parler du respect des personnes et de la charte des libertés.
        "Apprendre à réfléchir, c'est agir pour son propre bien;
         S'appliquer à comprendre mène au bonheur". - Prov. 19, 8