Compassion

"Il avait semé tant d'amour...
Il récoltait tant de haine..."
                            Charles Péguy



    L'ânon, qui portait Jésus sur son dos le jour de son entrée à Jérusalem, fut tout étonné de l'accueil triomphal qu'on lui réserva.
    Ce succès lui avait causé une telle joie qu'il décida de recommencer seul le lendemain.  Mais quel ne fut pas son étonnement d'être accueilli par des coups de bâton.


   Sans le savoir, il venait d'entrer en compassion avec le Christ, de souffrir avec lui...: Jésus aussi, lors de son entrée dans Jérusalem sur le dos de l'âne, avait ressenti une grande joie aux Hosannas de la foule. Mais grande fut sa douleur de voir ces mêmes gens, cinq jours plus tard, le honnir par des
"À mort! Crucifiez-le!"

 
C'est peut-être ainsi que nous pouvons découvrir que le Christ a besoin de nous:

"Il n'y a pas de plus grand amour
que de donner sa vie pour ses amis..."

"Que celui qui veut être mon disciple
prenne sa croix et qu'il me suive..."


Temps de com - passion...