L'homme qui a vu l'ours !
         Ma première rencontre avec un ours en forêt arriva lors d'une partie de pêche au nord du lac Saint-Jean, alors que j'avais 15 ans. Nous suivions un sentier à travers bois conduisant à un petit ruisseau qui, selon nos informations, pullulait de petites truites mouchetées.
        Soudain, sans aucun signal de sa part, un ours se trouva en travers de notre chemin, debout sur ses pattes arrières, se dandinant en montrant une gueule entrouverte armée de dents menaçantes.

        Inutile d'expliquer pourquoi notre marche s'arrêta là : sans bruit nous avons rebroussé chemin sans que la bête, heureusement, ne décide de nous suivre. Par la suite, j'ai toujours gardé une certaine crainte de l'ours, même lorsque je le vois en cage dans un zoo.

        Depuis quelque temps cependant, je me suis réconcilié quelque peu avec l'ours. En effet, dans la revue "Actualités", on lisait que chez nos voisins du sud, pendant l'année dernière :
  •  1 homme est mort tué par un ours.
  • 45 sont décédés suite à des morsures de chiens.
  • 120 ont été mortellement piqués par des abeilles.
  • 60,000 sont décédés par l'action de leurs concitoyens.   

Quelque cent ans avant Jésus-Christ, le poète latin Plautes écrivait :

" Homo homini lupus -
L'homme est un loup pour l’homme "


  Maintenant c'est le loup
              que je crains le plus !