C'était jour d'olympiades chez les grenouilles qui se réunissaient pour leur course de fond annuelle. Cette année, l'objectif était d'arriver le plus rapidement possible en haut d'une grande côte escarpée.
        Beaucoup d'insectes se rassemblèrent pour les voir et les soutenir. Au signal de la cigale, la course commença et les grenouilles s'élancèrent dans une cohue indescriptible de sauts périlleux. Mais la colline était de taille.
      En fait, les spectateurs ne croyaient pas que les grenouilles puissent atteindre la cime, et toutes les phrases que l'on entendait étaient de ce genre : " Quelle peine !  Elles n'y arriveront jamais ! "
        De fait, les grenouilles commencèrent à abandonner les unes après les autres, sauf l'une d'elles qui continuait de grimper. Dans les gradins on continuait d'entendre : " Quelle peine !  Elle n'y arrivera jamais !..."


     Toutes les grenouilles s'avouèrent vaincues, sauf la grenouille résolue  qui continuait toujours. Seule et avec un énorme effort, elle atteignit le haut de la cime.
    Sous les bravos de la foule, les autres grenouilles voulurent savoir le secret de sa persévérance. L'une d'entre elles s'approcha pour lui demander comment elle avait fait pour terminer l'épreuve.
   C'est alors qu'elle découvrit que la grenouille persistante était sourde... !

"Que celui qui a des  
     oreilles entende!"
Mt 11 - 15