Nos valeurs en fête ?

       Nous venons de terminer ce qu'il est convenu d'appeler "Le temps des Fêtes", et c'est avec un soupir de soulagement que nous voyons disparaître de nos écrans de télé les multiples annonces commerciales nous incitant pour l'occasion à une consommation effrénée. Parmi ces multiples "pubs", une s'est particulièrement distinguée par son imbécillité et son manque de goût, si ce n'est par son absence totale de jugement.



On annonçait qu'il fallait "Célébrer nos valeurs". Un peu comme tout le monde, je m'attendais à entendre parler du mystère de Noël, des valeurs chrétiennes de la fête, du sens du partage,  caractéristique de nos gens à cette occasion, ou pour le moins de nos coutumes folkloriques abondantes marquant les réunions familiales en ces temps de l'année.







La publicité continuait en insistant: "Nos valeurs en fête!"
J'avais vraiment hâte de voir la suite et... j'en ai eu pour mon dégoût: on annonçait tout simplement une marque de camion (que je m'abstiens surtout de nommer) et dont il fallait célébrer les valeurs en ce temps de fêtes: force, endurance, prix abordable, et bla-bla-bla! Le génie concepteur de cette pub s'est sans doute mérité un bonus de la dite compagnie, mais dans l'opinion publique, il s'est avéré une véritable nouille.

Si les valeurs à célébrer en ce temps du mystère de la nativité se résument à un camion, je prie pour que tous les anges exterminateurs lui trouvent un défaut de fabrication. Au moins, ses acheteurs et son fabriquant pourront célébrer plus longtemps! Je me demande vraiment où est rendu le sens du sacré et jusqu'où va descendre l'appât du gain. Nos valeurs se sont-elles abaissées à ce point ?