J'veux pas aller à l'école!
            Je ne sais trop pourquoi, mais à chaque été, lorsqu'arrive la mi-août et que l'on voit apparaître dans les réclames commerciales le "retour à l'école", lorsque les magasins nous offrent des spéciaux pour la rentrée des classes, et surtout, lorsque je vois dans nos rues les fameux autobus jaunes, une vraie déprime s'empare de moi...  Pourtant, il y a belle lurette que j'ai dépassé l'âge scolaire. Serait-ce un genre de SOS que me lance mon subconscient ?

        À 12 ans, Luciano Pavarotti assistait à une pratique de chant du célèbre ténor Berniamino Gigli qui exécutait des vocalises, tantôt à mi-voix, tantôt à pleine gorge. Surpris de ces exercices, Pavarotti lui demanda combien de temps il avait étudié. Gigli, alors âgé de 57 ans, lui répondit: "J'ai cessé d'apprendre il y a cinq minutes !"  Autrement dit, on apprend toujours et sans cesse, en autant qu'on ne se ferme pas les yeux ni les oreilles.

        Il est normal pour un étudiant de sentir une certaine nostalgie à laisser un emploi d'été ou des vacances pour retourner aux études, comme pour l'ouvrier qui reprend le travail après sa période de vacances. Ce qui fait peur en réalité, ce ne sont ni les études ni le travail, mais la discipline et le cadre rigide plus contraignant qui les entourent. 

        Pourtant, lors de son passage à Toronto à l'occasion des Journées mondiales de la Jeunesse, notre vieux pape JP2, comme se plaisaient à l'appeler les jeunes, ne s'est pas gêné pour rappeler que les béatitudes qui doivent diriger nos vies ne s'achètent qu'au prix de la croix. Être "la lumière du monde" n'est pas une mission facile et à chaque jour il nous faut aller à l'école du Christ :
 "Je suis le Chemin,
la Vérité et la Vie".