Statistiques
   Lors de la publication des dernières statistiques démographiques nationales, on affirmait avec fierté que notre pays avait atteint le chiffre magique des 30 millions d'âmes ( et de corps, je suppose! )  Chiffres à l'appui, on signalait cependant que cette augmentation de la population était due à l'immigration plutôt qu'à la natalité. 
   Je n'y comprenais rien jusqu'à ce que je tombe sur l'explication d'un certain Willy Bodbijl que je cite: "Jadis, les parents avaient de nombreux enfants. De nos jours, ce sont les enfants qui ont de nombreux parents."

  Ça me rappelle une histoire fantaisiste:

On demandait à une mère de famille les prénoms de ses sept enfants. Elle répondit: 
- L'aîné s'appelle Luc. 
- Et le second ? 
- Ah, mon deuxième s'appelle lui aussi Luc. 
- Et le troisième? 
- Luc. Et les quatre autres aussi se nomment Luc. C'est vraiment utile, car lorsque je dis:
  "Luc, viens manger", je les vois arriver tous les sept.

Interloqué, on lui demanda alors ce qu'elle faisait lorsqu'elle voulait parler à un seul: 
- C'est bien simple, répliqua-t-elle, je crie son "nom de famille!"

      Devant ce phénomène social qui m'interroge, je crois que je vais écrire aux Mormons de Salt Lake City pour m'informer comment le Saint-Esprit aide leurs spécialistes en Généalogie à se débrouiller dans tout çà. 

          Je ne vais pas changer de religion pour autant, mais j'aurais besoin moi aussi de ses "langues de feu"... car je n'y vois que du feu sans langue!