Hachiko
"Plus je connais les hommes et plus j'aime mon chien."
                                                                                             Fernand Gravey

           Chaque année se tient une cérémonie solennelle dans la gare de Shibuya, à Tokyo, où on fait hommage à la fidélité d'un chien.

         Hachiko était le fidèle animal du docteur Eisaburo Ueno, jadis professeur à l'Université de Tokyo. Le début d'un événement surprenant arriva le 21 mai 1925, quand le docteur Ueno ne revint pas chez lui après ses cours, victime d'une attaque et décédé à l'université. Hachiko avait alors dix-huit mois. Le jour suivant et pendant les neuf années suivantes, comme il le faisait du temps du vivant de son maître, Hachiko s'est rendu tous les soirs à la station de métro et a attendu son maître aimé, avant de revenir seul à la maison. 

             Rien et personne ne pouvaient décourager Hachiko de maintenir sa veille à chaque jour. Ce n'est que lorsqu'il a suivi son maître dans la mort, en mars l934, qu'Hachiko a cessé d'apparaître à sa place habituelle, à la gare de Shibuya.

             La fidélité d'Hachiko a été connue dans tout le Japon, suite à un article: "Le vieux chien fidèle attend pendant sept ans le retour de son maître décédé", publié le 4 octobre 1934. Des articles de presse ont mené à la suggestion qu'une statue soit érigée en son honneur à la station.

     Une statue de bronze d'Hachiko a été mise à l'endroit où il attendait toujours son maître à l'extérieur de la gare de Shibuya qui est désormais devenue le point de rendez-vous le plus populaire de la ville, et rend un hommage silencieux à sa fidélité et à celle de sa race.

           Je pourrais peut-être ajouter dans mon coeur une petite parcelle de la fidélité d'Hachiko...