Fin de rêve ou rêve de faim ?

 
L'autre jour, bien assis dans mon fauteuil devant la télé, je me suis endormi et j'ai rêvé... Je voyais Jésus qui se promenait dans notre quartier. 

Je ne sais pas trop ce qu'il cherchait, mais il ressemblait à un vagabond !

Il est entré dans l'église pour y jeter un coup d'oeil: il y a trouvé beaucoup de bancs, mais pas de croyants !

Il est alors ressorti dans la rue où il a croisé quelques clients au dépanneur du coin qui transportaient des "caisses de 24"; d'autres s'affairaient à "changer leur chèque" à la caisse populaire; des enfants couraient autour de l'école et dans le parc; quelques travailleurs sortaient de l'usine voisine et sautaient en vitesse dans leurs voitures. Il a même failli se faire écraser par l'un d'eux.

Mais chose étrange, personne ne le reconnaissait!

C'est bien certain: le temps des fêtes, c'est pas le temps des dévotions. C'est le temps du magasinage, de la boustiffaille, des cadeaux, des party de bureau. On est tous pressés !

Je me suis soudain réveillé parce une "bibitte" me tiraillait l'estomac: j'avais faim ! Mais faim de quoi, au juste ?
Faim de Lui peut-être... !