Feuille d'automne

    Feuille de printemps: signe de renaissance d'une terre endormie...
    Feuille d'été: symbole du fruit croissant de la moisson d'espoir...
    Feuille d'automne, splendeur de la nature luxuriant à son apogée...
    Feuille d'hiver, vestige d'une déchéance effrontée...

      En cette fin d'octobre, je ramasse les feuilles mortes que les froids naissants, la lumière diffuse du soir et les souffles de l'automne arrachent de leur tige pour joncher le sol d'un multicolore tapis  de musique étrange et mystérieuse. 

      On dirait que chaque feuille veut me raconter son aventure estivale, me rappeler les oiseaux nichés sous la ramure, les enfants grimpés au tronc rugueux, les amoureux enlacés sous son ombre,  les caresses chatoyantes des papillons... 

     Quand je me mets à l'écoute des feuilles mortes, c'est la lumière heureuse de l'été qui revit. Encore faut-il décoder leur langage crépitant, avoir la hardiesse de prendre une feuille agonisante entre ses doigts et la laisser  parler en soi.
     
     Que de souvenirs profonds et simples à la fois saura-t-elle raconter, si tu te mets à son niveau tout au ras du sol.

      Écoute la feuille d'automne... Elle te révèle comment vivre la froidure de l'hiver, elle qui continuera son mystère de croissance sous le long manteau blanc de la neige poudrée.
 
Feuille d'automne, raconte-moi...
      j'ai si peur
           de la fin d'une saison, 

                           de mes saisons...