Fleurs d'été  
   Je les ai mises en pleine terre au début de juin: impatiente, oeillets de poète, marguerite, pensée, bégonia, coléus et autres espèces aux noms savants que j'ai d'ailleurs oubliés.
    Achetées à un étalage du centre d'achat, je les ai bien simplement disposées dans des boites suspendues et des plates-bandes. Puis, après un arrosage sommaire, je les ai tout naïvement confiées à la nature qui se charge de les nourrir.

   Chose étonnante, elles continuent sans répit à se reproduire et à égayer mon environnement.

   J'enlève à l'occasion une fleur séchée, mais sans rien de plus. Elles ont compris le rôle que je leur confiais en début de saison:

"Semer la joie et  la beauté."

 
Je souhaite parfois 

      que toute personne devienne fleur...