Es-tu "in" ?

    Mot magique pour tous les internautes, le "e-mail - electronic mailing", "courrier électronique" en langage vernaculaire ou "courriel" en langage académique, permet des communications instantanées à travers le monde, ce qui ne l'empêche pas de s'entre-déchirer. Mais si tu ne possèdes pas une adresse électronique, tu n'es déjà plus de ce monde! 

        Il en est de même pour le cellulaire : si tu n'apportes pas avec toi ton appareil, tu fais vraiment vieux jeu. J'en connais même qui se procurent des téléphones jouets et les exhibent  au volant de leur voiture aux arrêts pour se montrer à la fine pointe des communications. Un ami possède pour sa part un cellulaire servant de briquet, mais il ne fume pas! 

         Dans un autre ordre d'idée, un récent sondage a démontré que 80 % des souliers sports ne verront jamais la surface d'un gymnase ou d'un terrain de jeu. Mais l'important est de porter la marque de soulier du dernier champion olympique. 

        On pourrait multiplier ainsi les exemples montrant l'importance pour les pauvres mortels que nous sommes de ne pas nous distinguer des autres, d'être vraiment dans ("in") le troupeau. Même dans le phénomène du "gang", il est essentiel de s'identifier aux autres par des signes précis. Le phénomène de la similarité prend tellement d'ampleur qu'on en est rendu à se demander si on peut se permettre de "cloner" un être humain... 

         Dieu ne sait plus quoi faire avec sa créature. Il a voulu chaque être humain personnel et différent de l'autre et il lui devient de plus en plus difficile de les distinguer, tellement ils ont à coeur de s'imiter les uns les autres. Il en est même venu à regretter d'avoir créé le primate avec toute ses singeries ! 

         C'est à croire que Charles Darwin avait raison...