On connaît tous la première chute d'Adam et Ève dans le jardin d'Éden. Ce fut le commencement de plusieurs autres chutes d'espèces variées : 
  • La célèbre chute du Niagara. 
  • Les nombreuses chutes d'organes dans le monde médical. 
  • Les chutes de glace, de neige, d'arbres. 
  • Nos propres chutes sur les terrains glissants. 
  • Les chutes à bagages dans les aéroports. 
  • Les chutes à déchets dans les immeubles. 
  • Les chutes à linge dans nos foyers.
        Et on vient d'inventer une nouvelle sorte de chute : la chute à bébés. On trouvait jadis des enfants abandonnés par leurs parents sur le porche des églises ou à l'entrée des maisons de religieuses. Mais les journaux annonçaient récemment :
"Les mères désespérées de Hambourg vont pouvoir abandonner leur bébé en toute confiance dans une sorte de "boite aux lettres" mise en place par une organisation d'aide à la jeunesse. Le bébé, placé sur une glissière, descendra dans un lit chaud et sera inscrit dans les registres du centre... Une opération similaire a été lancée en Afrique du Sud et aux États-Unis..." (Hambourg, Allemagne - AP)

"Autres temps, autres moeurs", dit le proverbe.
Qu'est-ce
que la technique n'inventerait pas pour faciliter les choses! 

Mais fort heureusement pour nous, le point de chute de nos pires abandons demeure toujours le coeur d'un Dieu Amour!